Comment louer sur airbnb ? Les astuces pour réussir

Gagner et économiser un maximum de cash sur internet

Comment louer sur airbnb ? Les astuces pour réussir

N’oubliez pas de partager !

Vous avez une chambre inoccupée et vous souhaitez la louer ? Vous avez un ami qui loue de temps en temps son appartement et vous désirez en faire de même ? Vous avez des à priori sur la location saisonnière et vous ne pensez pas que c’est fait pour vous ? Ou tout simplement vous ne connaissez pas Airbnb et vous voulez en apprendre davantage ? Alors vous êtes bien tombés. 

Comme vous le savez sur Cashenplus, nous sommes toujours à la recherche de bonnes idées afin de remplir un peu notre portefeuille, c’est pour cela qu’un article sur Airbnb me paraissait adéquat. 

Mais avant tout, pour ceux qui ne connaissent pas Airbnb, une petite description de la plateforme s’impose.

Airbnb, c’est quoi ?

La première chose essentielle à savoir, est qu’il s’agit d’une plateforme communautaire entièrement payante de location et de réservation de logements entre particuliers. Elle est communautaire car fondée sur des services fournis par des particuliers et conçue pour les particuliers. Concrètement, elle permet aux propriétaires (et aux locataires sous certaines conditions de sous-location) de proposer leur logement aux millions de membres que compte la communauté Airbnb. 

Que ce soit pour de la location courte durée, ou bien quelques week end lors de vos déplacements ou encore pour payer vos deux semaines de vacances au soleil, Airbnb peut vous permettre en suivant quelques conseils au préalable, de vous rapporter quelques centaines voire plus pour ceux qui voudraient en faire un business.

Si vous ne connaissez pas, vous pouvez déjà vous inscrire gratuitement et en plus recevoir 25€ de bienvenue pour votre première en tant que voyageur.

Au-delà des croyances limitantes

J’en vois certains venir et se dire « c’est pas fait pour moi », « j’habite en pleine campagne », « trop compliqué à mon goût », etc…croyez moi, ce ne sont que de fausses excuses pour ne pas franchir ce premier pas.

Je vais vous démontrer qu’il est possible pour vous de louer dans quasi toutes situations.

♦ « Mon bien n’est pas au goût du jour » : comme le mentionne le proverbe « Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ». Nous n’avons pas tous la même perception, la décoration d’un appartement pourra plaire à une personne et inversement pour une autre.

Les critères prioritaires des voyageurs sont rarement centrés sur le visuel. Un voyageur réservera par exemple pour le prix, un autre pour la facilité d’accéder au logement, ou bien pour le côté atypique, etc…Le visuel n’est qu’un critère parmi tant d’autres, ne vous focalisez pas dessus. On vous demandera juste d’avoir un logement propre, rangé et rafraîchit si besoin est.

« J’habite un coin pommé »: eh bien c’est parfait ! Savez-vous que toute l’année des logements se louent partout dans le monde. Dormir sous une tente en plein désert, ou encore dans une cabane en haut d’un arbre en pleine campagne. Comme le visuel, le lieu n’est qu’un critère. Certains voyageurs sont hostiles aux grandes villes et préfèrent l’air frais de la campagne. En effet, habitez dans une grande ville n’a pas que des avantages : le bruit, la pollution, les prix peuvent rebuter certaines personnes qu’y trouveront plus de charme dans votre « coin pommé ».

D’autres viendront chez vous pour se dépayser du quotidien. Quelque soit le lieu, tout le monde y trouve son compte.

« Des inconnus chez moi ?! » Je l’avoue, louer à des inconnus pour la première fois peut s’avérer déroutants. Mais comme vous le savez, Airbnb est en premier lieu une plateforme communautaire. Vous aurez donc accès aux commentaires et évaluations de vos éventuels voyageurs. Vous êtes libres de droit de refuser une demande de location si cela ne vous convient pas.

Vous êtes après tout chez vous.

« J’ai peur que l’on saccage mon logement » : il est vrai que certains articles relatent les mésaventures de certains hôtes ayant retrouvés leur logement dégradé. Cela peut paraître effrayant de prime abord. Mais sachez que ces cas ne représentent et heureusement qu’une minorité des réservations de locations. Airbnb ne se prive pas de le rappeler d’ailleurs. 

Donc afin de vous prémunir de tous risques potentiels, quelques précautions s’imposent : vérifiez les évaluations de vos voyageurs, fixer une caution juste, prévenir les voisins en amont qui pourront détecter des bruits anormaux.

Il est vrai que le risque zéro n’existe pas, il y a des mesures simples et efficaces à prendre pour réduire ce risque au maximum. Donc je vous invite à prendre les devants. 

« Je suis constamment chez moi » : Si vous vivez toute au long de l’année chez vous, rien ne vous empêche de créer une annonce. Il vous arrive parfois de partir en week-end, en vacances, en déplacement professionnel. Ce serait une bonne occasion d’amortir certaines dépenses. 

Vous possédez une chambre inoccupée, un grand jardin, pourquoi ne pas y aménager une caravane. Certains le font, alors pourquoi pas vous.

« Impossible de m’en occuper, j’ai un agenda trop chargé »: Surbookée ! il existe des solutions. La démocratisation des locations de courte durée entre particuliers a vu naître des conciergeries spécialisées dans ce secteur. Selon vos désirs, elles peuvent s’occuper de tout de A à Z, que ce soit check-in, check-out, remises des clés, ménage, linge de maisons, aide à la création de votre annonce, décoration, etc…

Bon à savoir

Avant de vous énumérez mes astuces pour optimiser vos futures gains avec Airbnb, petit tour d’horizon de quelques infos à savoir.

Pour rappel, un propriétaire n’a le droit de louer sa résidence principale sur Airbnb que 120 jours par an. Au-delà, il doit déclarer son bien en résidence secondaire et obtenir une autorisation pour un meublé touristique. Si vous faites cela occasionnellement atteindre 120 jours est relativement long.

Concernant les impôts : la location meublée d’une ou plusieurs pièces de la résidence principale est exonérée d’impôt si et seulement si les loyers annuels n’excèdent pas 760 €. En gros tant que vous ne dépassez pas 760€ de revenus annuels vous n’êtes pas imposable.

En cas de dépassement, c’est le régime de la location meublée qui s’applique. Pour les locations « classiques » des particuliers mettant leur logement à disposition sur Airbnb pendant les vacances ou de temps à autre, l’impôt prélevé sera calculé selon le régime Micro-BIC : exemple avec 8000€ de revenus annuels Airbnb 1) On prend les loyers perçus : 8 000 €. 
2) Abattement de 50% sur les loyers : 8000*50% = 4 000 €. 
3) Sur ces 4 000 €, le fisc prendra les prélèvements sociaux (17.2%) et la tranche d’imposition (cette dernière dépend des revenus du contribuable. Elle peut être de 0%, 14%, 30%, 41% ou 45%.)

Mes astuces pour gagner débuter sur Airbnb

Comme vous avez pu le constater ci-dessus Airbnb peut s’adresser à une grande majorité de personnes, toutefois, il y a quelques règles et astuces à respecter absolument si vous voulez gagner plus avec Airbnb.

Mettre en valeur son logement

Le titre de votre logement ainsi que la photo de garde sont les deux éléments que les voyageurs regarderont en premier. Il est donc primordial d’avoir un titre accrocheur et une photo qui donne envie. Votre titre devra accrocher le regard, donner l’envie de lire et donner l’essentiel en un coup d’œil.

Mettre en scène ses photos

Certes nous ne sommes pas tous des photographes mais avec un peu d’imagination et d’aide à travers des magazines de décoration il est tout à fait possible d’embellir les photos que vous mettrez sur votre annonce. Si vous voulez vous démaquer cela est un point essentiel. 

Une description qui donne envie

Pourquoi ne pas vous présentez dans un premier temps avec les points forts de votre logement. Vous êtes situés à la campagne par exemple : « Venez vous relaxer et prendre un bol d’air frais pour repartir du bon pied ».  Ceci est un exemple parmi tant d’autres mais pourquoi pas.

Il est important également que vous détaillez votre description : salon, cuisine, chambre, salle de bain, etc…

Créez un guide

Vos voyageurs ne connaissent pas forcément votre ville. En arrivant chez vous ils seront agréablement surpris, et cela est toujours un petit plus pour vous évaluations. 

Vous pouvez indiquer : les restaurants, les lieux à visiter à proximité et un peu plus éloignés, les moyens de transports, les parkings, les commerces.

Vous pourrez également introduire dans votre guide un petit récapitulatif du règlement de votre logement afin de minimiser tous risques : non fumeur, heure de départ, respect du voisinage, code Wifi, caution si dégradation, etc…

N’oubliez pas les équipements 

Ces petits plus pourront également faire la différence. Ils peuvent vous paraître basique mais sont parfois essentiels : 

  • cuisine : bouilloire, machine à café, micro-ondes, frigidaire, grille-pain, vaisselle et couverts
  • salle de bain : sèche-cheveux, serviettes, gel douche
  • autres : télévision, Wifi, aspirateur

Du café et du thé : un petit plus pas cher et qui peut jouer pour vous.

Propreté et rangement

Quoi de plus embêtant d’arriver dans un logement moyennement propre. Mettez-vous juste 5 minutes à la place de vos voyageurs. Même si cela peut vous paraître normal, je peux vous garantir que la propreté est parfois laissée au second plan.

Pensez bien à nettoyer et ranger, cacher vos affaires de valeur si nécessaire.

Un prix juste

Attention un prix au-dessus de la concurrence risque de vous pénalisez et n’attirez aucuns voyageurs. Airbnb vous préconise un prix pour chaque nuitée, vous avez la possibilité de le suivre ou de le réajuster. 

Le facteur « prix » est un élément important dans la décision du voyageur, donc pensez-y.

Combien je pourrais gagner avec Airbnb ? 

Il n’y a pas forcément de réponses types pour savoir combien vous pourrez gagner avec Airbnb. Beaucoup de facteurs entrent en jeu : localisation, superficie, location entière ou juste une chambre, services annexes, etc…

Un studio de 20 à 30 m2 peut se louer 40 à 60€ la nuitée sur Lyon. La même surface peut se louer beaucoup plus dans les grandes capitales.

Une tente dans le grand Canyon peut se louer de 30 à 70€ la nuitée selon la période.

Tout cela pour vous dire que cela dépend de plusieurs critères.

Conclusion 

Même si au début cela peut vous paraitre bizzare d’avoir des inconnus chez vous, Airbnb présente certains avantages non négligeables : amortir vos dépenses, gagner un petit plus pendant vos déplacements ou vacances.

Et si vous voulez tester Airbnb en tant que voyageur, passez par mon lien de parrainnage, vous recevrez 25€ de bienvenue.

Alors convaincu ? N’hésitez pas à commenter et partager si cet article vous a plu. Cela est toujours un petit plus pour améliorer le blog.

Au passage je vous donne un bon plan pour économiser de l’argent : Igraal vous connaissez ? Cliquez vite ici et obtenez vos 3€ de bienvenue. C’est le meilleure du cashback actuel ! Dès que vous allez effectuer un achat sur internet, Igraal vous rembourse une partie de celui-ci, allez vite voir !

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *